Le diabète par Vanessa : “Croire en soi est la première des victoires, réaliser ses rêves, même avec des maladies chroniques est un grand pas…”

Le diabète par Vanessa : “Croire en soi est la première des victoires, réaliser ses rêves, même avec des maladies chroniques est un grand pas…”

Nous retrouvons Vanessa, quelques mois après son premier témoignage. Vanessa c’est une femme que le diabète a failli avoir mais qui a su trouver la force de se relever et avancer… Un combat rude et tumultueux mais qui en vaut la peine !

Aujourd’hui, elle s’entraîne pour courir le marathon de New York l’année prochaine, un incroyable défi qu’elle s’est lancée pour ses 40 ans ! “ Courir pour ceux qui ne le peuvent pas et pour remercier ces médecins extraordinaires”…

Rencontre avec une femme au grand cœur, déterminée et pleine de ressources !

diabète

Bonjour Vanessa, pouvez-vous vous présenter à nouveau en quelques mots ?

J’ai 38 ans, de la région de Romorantin, en Sologne. Je suis diabétique de type 1 à l’insuline depuis 26 ans et j’ai aussi le syndrome des jambes sans repos (ou Willis Ekbom) depuis 15 ans– maladie encore très peu connue mais fatiguante puisque l’on peut avoir des nuits blanches ou très courtes à cause d’une envie irrépressible de bouger les membres inférieures.

diabète

Pouvez-vous nous rappeler brièvement votre parcours avec la maladie ? 

Mon parcours de vie avec la maladie a été assez tumultueux. Des envies de tout laisser tomber insuline, dextros, ce qui m’est arrivé (semi coma) donc l’hospitalisation devient obligatoire pour remettre de l’ordre dans tout ça. C’est enfin qu’on prend conscience qu’avec l’aide des autres, amis, famille, médecins et bénévoles, que l’on nous apprend, que la vie n’est pas un long fleuve tranquille mais qu’il faut se battre pour relever la tête et vivre au mieux avec un diabète parfois compliqué à gérer ; ce que j’ai fait généralement seule parce qu’il le fallait pour comprendre pourquoi cela m’arrivait.

Quel est votre prochain défi ? 

Et puis il y a un an, j’ai décidé de me lancer le défi de courir le marathon de New York l’année de mes 40 ans pour faire parler de ces deux maladies que j’ai le diabète et le syndrome des jambes sans repos… courir pour ceux qui ne le peuvent pas et pour remercier ces médecins extraordinaires que j’ai pu rencontrer au cours de ma maladie, des médecins à l’écoute et d’une grande humanité.

image

Où en êtes vous de ce défi (vous lancez notamment votre site internet dédié à ce défi) ? Comment vous y préparez-vous ? 

J’ai rencontré grâce à ce défi trois femmes de grand cœur qui m’apportent leur soutien : une journaliste Laurence Richer qui a été fantastique avec moi, une femme chef d’entreprise Nathalie Varela qui m’accorde son temps et qui grâce à elle mon site a été créé, et enfin et surtout ma coach Nathalie Gil sans qui je ne progresserais pas dans le running.

image

Je m’entraîne 2 à 3 fois par semaine, parfois dans la douleur, puisque mon corps n’a jamais été habitué à autant de sport, et il faut pouvoir gérer et le diabète et mes nuits courtes.

Mais je prends soin de moi, du repos parfois pour repartir de plus belle…

Mon site est www.vanessa-marchand.com, où vous y retrouverez mon actualité, mon parcours, mon agenda, des photos et un lien pour les dons pour les sponsors.

Pour finir, avez-vous un message à faire passer ? 

Pour finir, le combat est rude mais la bataille en vaut la peine… 

Croire en soi est la première des victoires, réaliser ses rêves, même avec des maladies chroniques est un grand pas… Dans un défi tout est à gagner : l’estime de soi et l’envie de se surpasser !

 

source: http://blog.myvictories.me/post/146355555260/le-diab%C3%A8te-par-vanessa-croire-en-soi-est-la

Laisser un commentaire